• Il y a des mensonges apparents. Des vérités enfouies... Mais on doit d'abord se réjouir de ne pas toujours se réfugier derrière les morales pré-fabriquées.


    On a quand même pas de chance, faut avouer... Nos deux apprentis dictateurs à la candidature suprème sont formatés dans une pâte indigeste qui toujours finira par nous peser sur l'estomac.


    Leur monstruosité, dont j'ai admis au préalable qu'elle n'était que partielle, réside moins dans leurs atours, que dans leur certitude bien ancrée que le pouvoir est nécessaire...


    Voilà alors que l'on se demande pourquoi 99 % de l'humanité considère cet exercice comme fastidieux.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique